Caisse d’assurance maladie

Dispositions relatives à la protection et à la caisse d’assurance maladie

En Allemagne, l’obligation d’être couvert par une assurance maladie s’applique à toute la population. Près de 90 % des citoyens sont affiliés au régime public ou «légal» d’assurance maladie, contre 10 % pour le régime privé. En cas de maladie, tous les adhérents aux caisses publiques bénéficient d’une couverture, quelle que soit leur situation financière ou leur état de santé.

Système d'assurance-santé

Lorsque vous êtes malade et que vous vous rendez chez le médecin ou même à l’hôpital, vos frais médicaux sont directement pris en charge par la caisse d’assurance maladie. Vous n’avez aucune somme à avancer, il vous suffit de présenter votre carte de santé électronique.

Les caisses d’assurance maladie ont pour mission principale:

De rétablir, de préserver et d’améliorer l’état de santé de leurs assurés mais aussi de les informer, de les conseiller et de les inciter à adopter un mode de vie sain.

Les caisses d’assurance maladie publiques sont mandatées par les pouvoirs publics pour mener à bien cette mission de manière autonome dans les limites du cadre défini par la législation. En Allemagne, le régime public d’assurance maladie est financé en grande partie par les cotisations des membres et très peu par les impôts. Contrairement aux caisses publiques, les assurances privées calculent leurs cotisations non pas sur la base du revenu, mais en fonction de l’âge, de l’état de santé et de l’étendue de la couverture souhaitée.

Les taux de cotisation

En fonction de leurs revenus, les employés peuvent être couverts par l’assurance obligatoire et donc être affiliés d’office à une caisse publique. Le montant est calculé sur la base du salaire brut. Les cotisations mensuelles sont réparties entre employeurs et salariés. Le taux de contribution est actuellement de 7,3 % pour les patrons contre 8,8 % du salaire brut pour les employés. Les travailleurs indépendants doivent quant à eux verser 15,5 % de leurs revenus. Les étudiants, qui ne sont plus rattachés gratuitement à l’assurance de leurs parents, versent environ 80 euros par mois afin d’être couverts.

L’obligation de cotisation est limitée à un montant déterminé, stipulé par ce que l’on appelle le plafond des cotisations sociales. Les personnes, dont le revenu brut dépasse en permanence ce plafond, peuvent choisir de rester volontairement dans le système public ou opter pour une caisse d’assurance maladie privée.

Zuletzt aktualisiert:
Fri Jan 08 11:52:28 CET 2016

DAK-Gesundheit bei ...

  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • google+
  • Xing

Zum Seitenanfang